Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 17:55

taftaLe nouvel ordre mondial
Que cache le PTCI (Pacte Transatlantique pour le Commerce et l’Investissement ) aussi appelé plus simplement GMT ( Grand Marché Transatlantique) actuellement en cours de négociation?
Le principe en tous cas en est très simple à comprendre : il faut supprimer toutes les entraves au commerce au nom de la liberté d’entreprendre.
L’exemple le plus fréquemment donné est celui du poulet lavé au chlore ou de la viande aux hormones. Qu’importe que cela soit dangereux pour la santé, ce qui compte, c’est que l’entreprise qui a décidé de produire ce genre de chose ait la liberté de la vendre si elle le souhaite.
Et le mot magique est lâché : liberté. Une si belle idée tellement malmenée et trahie.
On oppose à longueur de temps le totalitarisme du communisme qui planifie, encadre et veut tout organiser au capitalisme qui par essence serait lié à la démocratie grâce à cette liberté d’entreprendre. Qui peut contester la liberté ? Évidemment personne. C’est donc en jouant sur ce mot que l’on a fait entrer dans les têtes cette équation : libéralisme = démocratie.
Eh bien ce qui est en train de se passer nous prouve bien le contraire.
artoff2945Quelle liberté de choisir pour les consommateurs quand il n’y aura plus que des produits de mauvaise qualité ?

Car toutes les petites exploitations qui veulent produire de la nourriture de qualité ne feront pas le poids face aux mastodontes de l’industrie agro-alimentaires.
Et l’exemple est loin d’être le seul. Toutes les composantes de notre société vont en pâtir :
Les lois de protection sociale sont un frein au profit de l’entreprise, elles devront disparaître : Si un état décide d’augmenter le SMIC par exemple, les entreprises pourront se retourner contre lui car le fait d’être obligé de payer ses employés plus cher va lui faire perdre une partie de ses profits.
Les mécanismes d’aide et de solidarité seront interdits car contraires au principe de concurrence libre et non faussée. Pas de possibilité d’aider une petite entreprise qui ferait des efforts environnementaux ou sociaux. Oui mais alors où est la liberté pour une nation de choisir son modèle social ?
Ce pacte sera aussi la fin des zones protégées au nom du libre accès aux matières premières. On pourra creuser partout, même en plein milieu d’une réserve écologique en polluant comme on veut.  

Oui mais alors où est la liberté pour une nation de choisir de préserver son environnement ?
Alors bien sûr, officiellement tous les pays concernés par ce pacte resteront des démocraties. Mais avec aucun pouvoir. Ce sont les grandes multinationales qui l’exerceront. Elles réussissent déjà largement à imposer leurs lois, par l’intermédiaire de leurs lobbys, mais ce pacte officialise et impose la chose très ouvertement. Avec les autres traités de ce genre déjà existants ou en cours de négociation comme l’Accord de Partenariat TransPacifique avec les pays asiatiques tout aussi dangereux et tout aussi secret, c’est à un véritable coup d’Etat planétaire que l’on assiste. Une grande puissance que l’on pourrait appeler une OMC (Organisation mondiale du Commerce), est en train de prendre le pouvoir de façon très autoritaire. Car nulle part on ne demande leur avis aux populations. C’est impossible, car même avec la meilleure propagande du monde, ( déjà à leur disposition d’ailleurs) il serait impossible de faire accepter ces traités aberrants.
 C’est pourquoi les négociations ont lieu dans le plus grand secret et que surtout on évite d’en parler avant les élections européennes. Il serait dommage que cela vienne polluer le scrutin.
En fait de liberté,il s’agit bien plutôt de dictature qui est en train de s’abattre sur notre monde, et la catastrophe écologique déjà commencée n’est certainement pas étrangère à cette radicalisation de la caste privilégiée. Devant l’impossibilité de croissance maintenant bien comprise, et la raréfaction des matières premières, il est assez évident qu’elle a décidé d’avoir les coudées franches pour exploiter ce qu’il reste à exploiter. En gros, racler les fonds de tiroirs : aller chercher jusqu’à la dernière goutte de pétrole, épuiser le dernier mètre carré de bonne terre, abattre le dernier arbre, pêcher le dernier poisson sans avoir le peuple «dans les pattes». Qu’il meure en silence.
En cela la montée de l’extrême-droite a tout pour lui plaire : un pouvoir fort qui divise le peuple ne peut que la servir.

A la semaine prochaine
Colombe
Colombe88@laposte.net

Pour compléter l'émission Terre à Terre de Ruth Stegassy sur France culture ici.

l'emission d'arret sur image de Daniel Shneidermann ici (il faut etre abonné)

 

et comme toujours Là bas si j'y suis l'émission du 25/02/2014 ici

et aussi ici sur le diplo de mars qui revient largement sur le sujet

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by front-de-gauche-remiremont
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de front-de-gauche-remiremont
  • Le blog de front-de-gauche-remiremont
  • : Le front de gauche en action sur la circonscription de Remiremont
  • Contact

Recherche