Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 17:26

Le protectionnisme est le contraire du repli sur soi

Protectionnisme : un mot difficile à évoquer sans passer aussitôt pour un nationaliste frileux. Comment donc ? Vouloir fermer les frontières ? C’est refuser de s’ouvrir aux autres !

Certes, mais l’argument est simpliste, et dans la bouche des libéraux, il est de mauvaise foi et manifestement manipulateur. Le libre échange, c’est dans les faits la liberté de circuler … seulement pour les marchandises ! Pour les populations, c’est une autre histoire, la tendance est plutôt à la construction de murs.

Car le libre échange est créateur d’inégalités sociales et de migrations de populations que les « libéraux » tentent de réprimer. Un exemple : l’ALENA, le système de libre échange entre Canada, Etats-Unis et Mexique a provoqué des délocalisations industrielles vers le Mexique, ce qui y a détruit l’agriculture vivrière et tiré les salaires vers le bas. D’où un mouvement de population du Mexique vers les Etats-Unis, qui prouvent leur ouverture aux autres en construisant des murs et en créant des milices privées.

Le libre échange crée de la compétition entre les populations et nivelle par le bas toutes les normes sociales et environnementales. Si un vêtement est fabriqué au Bengladesh, et qu’il est introduit sur le marché français sans taxe ou avec une taxe très faible, il entre en compétition avec les produits fabriqués en France, et ce sont alors les normes du Bangladesh qui vaudront. Comment nos usines textiles vosgiennes peuvent-elles résister ? Pour pouvoir rivaliser, elles devraient adopter les mêmes méthodes, à savoir traiter leurs ouvriers en esclaves. Elles n’en ont pas (encore) le droit. Donc elles délocalisent.

Il s’agit là d’un problème posé à la démocratie même : les lois que nous votons pour maintenir un niveau social digne et préserver l’environnement sont contournées par cette mondialisation effrénée.

En Europe, il n’existe plus de frontières intérieures. Et pour ce qui est des frontières extérieures, la compétence douanière et du commerce extérieur est entièrement déléguée à l’UE. Une marchandise peut être dédouanée en n’importe quel point de l’espace européen, avec des droits de douane très faible (en moyenne 3 %) et circuler ensuite librement en Europe. Et un nouveau code de douane de l’Union va entrer en vigueur au 1er mai 2016. Il va généraliser le dédouanement centralisé : une entreprise pourra effectuer son dédouanement sur un seul bureau et faire entrer ses marchandises à n’importe quel point de l’Union Européenne. De plus en plus de facilités pour toutes sortes de marchandises d’entrer sur notre marché.

Heureusement, il existe encore quelques freins, non tarifaires : des normes sanitaires, sociales ou écologiques sont encore en vigueur (interdiction des OGM, entre autres). Mais ces quelques barrières sont en danger car les traités commerciaux (comme le GMT, ou TAFTA, traité de libre échange en cours de négociation entre les Etats-Unis et l’Europe) ont pour but de les faire disparaître.

Cette compétition entre les nations qui tire les conditions sociales et environnementales vers le bas crée des peurs, ce qui se traduit par un refuge dans les théories xénophobes des partis d’extrême droite.

On a compris que le libre échange n’apporte pas la paix et l’amitié entre les peuples, bien au contraire, tandis que le protectionnisme ne signifie pas la guerre, mais peut représenter un vrai moyen pour les peuples de faire respecter leurs choix, de supprimer ainsi les frustrations et donc de pacifier les relations internationales.

Il faut réinstaurer des mesures (droits de douane, références d’origines, taxes en fonction de l’éloignement etc…), alors arrêtons de supprimer des douaniers (6000 suppressions de postes depuis 15 ans), et rappelons que leur rôle est de contrôler les marchandises et les capitaux, pas les personnes. Et si les pays récupèrent ainsi leur souveraineté et le droit de mener à bien des politiques qui aillent dans le sens d’une meilleure qualité de vie, il y aura moins de problème d’immigration massive et de repli sur soi. Les bangladais n’auront plus à trimer dans des conditions épouvantables pour fabriquer nos vêtements et n’auront plus besoin d’émigrer pour survivre, ils ne feront plus peur quand ils viendront nous rendre visite ou s'installer parmi nous.

Bref, entravons le capitalisme effréné, pas la rencontre entre êtres humains.

Simplifier le code du travail ? Chiche !

On nous a seriné que notre code du travail était obèse, et que personne ne pouvait s’y retrouver … Pas si sûr, mais admettons. Alors 19 universitaires spécialistes en droit du travail se sont penchés sur la question : « nous voulons montrer qu’il est possible de faire un code du travail simple, simplifié, moderne, sans sacrifier les droits des salariés et sans renier les enseignements de l’histoire » explique Emmanuel Dockès, coordonnateur du projet.

Leur « PACT » ( Pour un Autre Code du Travail ) devrait paraître en septembre prochain, mais le volet « temps de travail » est terminé et n’aboutit pas aux mêmes conclusions que le projet El Khomri : Le PACT instaure la notion de "temps libre" qui prévoit un "préavis" avant toute modification d'emploi du temps, un "droit au refus" de ces modifications et un "droit à la déconnexion" pendant tout temps libre. Toute astreinte doit être rémunérée par au moins un tiers du salaire habituel. Les deux heures précédant et les deux heures suivant le travail réalisé par le salarié sont requalifiées en temps d'astreinte. Protection du temps libre hebdomadaire : 35 heures consécutives minimum, pas de travail le dimanche.

Des heures sup mieux payées, le travail de nuit, "exceptionnel", "justifié" et "proportionné" et préservant la santé et la sécurité des travailleurs.

Tout est une question de choix, possibles à condition de ne pas être en compétition avec des esclaves bangladais bien entendu.

Colombe

Partager cet article

Repost 0
Published by front-de-gauche-remiremont
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de front-de-gauche-remiremont
  • Le blog de front-de-gauche-remiremont
  • : Le front de gauche en action sur la circonscription de Remiremont
  • Contact

Recherche