Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 16:23

L'art au service de qui ?

On le sait, les grands patrons adorent l'art. François Pinault avec ses musées d'art contemporain et Bernard Arnault et sa fondation Louis Vuitton en sont les représentants les plus connus. Pourquoi un tel engouement ?

Tout d'abord, les œuvres d'art sont un placement sûr et fiscalement intéressant.

Ensuite ces grands patrons, en se posant en mécènes s'assurent une publicité positive. Ils se font connaître du grand public en bienfaiteur d'un monde quasi-sacré. On ne peut qu'approuver.

C'est ce statut de l'art et de la culture en général qui pose questions. Qui décide de ce qui est de l'art et de ce qui n'en est pas. Pourquoi et comment est-on un artiste ? Comment justifier du prix de certaines œuvres ? Le marché de l'art en tous cas a perdu toute mesure depuis quelques années.

François Ruffin, le rédacteur en chef du journal Fakir avance une troisième explication à l’intérêt porté par les financiers à la chose artistique. Fakir s'intéresse depuis longtemps au cas de Bernard Arnault, car c'est près d'Amiens, siège de Fakir, que ce grand patron a commencé à sévir. En 1985, il a repris les usines textiles de Boussac Saint-Frères dans la Somme, en promettant aux ouvriers et aux ministres de conserver presque tous les emplois...Et bien sûr , il s'est empressé de fermer et délocaliser toutes les usines sauf une (Dior). Il est maintenant à la tête de l'empire du luxe LVMH. Au prix de combien de chômeurs, de désespoirs, de suicides ? Cela, il ne faut surtout pas en parler. Ce que le public doit croire c'est que l'homme a du génie et a travaillé dur pour réussir. Il faut faire oublier les coups bas. Autrefois, les seigneurs puis les patrons avaient l'église pour se refaire une conscience. Ils achetaient des indulgences ou faisaient la charité pour se laver de leurs péchés. Mais Dieu est mort ou moribond. Il a fallu trouver un autre moyen de s'élever au dessus de ces basses œuvres, un autre moyen de s’anoblir, et c'est l'art qui joue ce rôle. Les ecclésiastiques ont été remplacés par les marchands d'art et quelques artistes eux-mêmes qui savent très bien jouer dans ce grand jeu. Il est vrai que les artistes sont souvent adulés comme des dieux puisqu'ils créent et réussissent à nous parler et nous toucher d'une façon qui ne s'explique pas vraiment. Et, au passage, les grands de ce monde ont tout à gagner à ce changement. Avant, il fallait faire la charité pour gagner son paradis. Là, même plus besoin de s'occuper des pauvres, ni de les approcher, ils restent entre eux, et les quelques artistes élus font vite partie de leur monde…Mais Bernard Arnault a-t-il quand même été touché par la grâce artistique ? On peut en douter. François Ruffin, comme quelques autres ex-salariés du groupe a acheté une action de LVMH afin de pouvoir assister aux assemblées générales d'actionnaires et de pouvoir faire entendre leurs points de vue ( je vous conseille de réécouter à ce sujet les émissions de « Là bas si j'y suis » ou l'on entend comme ils se font couper et expulser violemment parce qu'ils osent demander que les actionnaires prennent moins de bénéfices afin de préserver des emplois). A ce titre, il reçoit le magazine du club des actionnaires de LVMH (magazine qui s'appelle « apartés », normal pour des gens qui veulent rester entre eux et dont les agissements n'ont pas trop intérêt à être médiatisés). François Ruffin décrit un de ces numéros : L'artiste Yves Klein en une, avec le commentaire en édito de Bernard Arnault : « Yves Klein, dont l’œuvre d'une densité quasi spirituelle suscitera certainement l'émotion et la communion d'un très large public ». D'accord. Mais au numéro suivant, c'est l'atelier d'Alberto Giacometti qui est à la une avec le commentaire du même Bernard Arnault « ...Giacometti, artiste majeur d'une force quasi spirituelle, ce qui ne manquera pas de susciter émotion et dialogue avec le plus large public ». Un copié-collé qui en dit long sur la réalité de l'engagement artistique du grand homme.

En attendant, il occupe les médias avec des tas d'événements « quasi-spirituels », et personne ne parle des chômeurs de la Somme. Personne ? Heureusement il y a Fakir. Le journal a réalisé un film : « Merci patron » pour donner la version complète de l'histoire de monsieur Arnault. Et François Ruffin le dit très bien : Nous n'avons pas les moyens dans le rapport des forces actuel, avec des medias, une commission européenne, un gouvernement dévolus au bonheur des financiers, de bouleverser la donne économique, de confisquer à Bernard Arnault et à ses semblables leurs propriétés, …,leurs villas, leurs îles privées, leurs jets et leurs yachts…. Mais maintenir un scrupule, nous le pouvons. Qu'est ce que le scrupule en latin ? C'est le petit caillou dans la chaussure, et dans la conscience. Voilà le message que ce film, et chacun de ses spectateurs adresse à l'oligarchie : vous pouvez vous acheter les toiles les plus modernes et les plus chères, toutes « quasi spirituelles », mais nous savons qui vous êtes, ce que vous valez. Nous, Boussac Saint-Frères, nous n'avons pas oublié,… et nous ferons de notre mieux pour que, avec nous, des milliers de personnes n'oublient pas. Que dans les esprits, les braises demeurent allumées et alors, un incendie reste possible. »

J'ai cité François Ruffin un peu longuement, mais cela valait la peine je pense, et j'espère que comme à moi cela vous a donné envie de voir « merci patron ». A ce sujet, et comme il n'y aura pas de publicité dans les grands médias, c'est à nous d'en parler autour de nous et de demander par exemple à notre salle de cinéma de le programmer, et encore mieux, avec un débat. Et dans le film, un commissaire des renseignements généraux a cette phrase merveilleuse « Ce sont les minorités agissantes qui font tout » . Eh bien oui, alors agissons, ne les laissons pas imposer leur histoire, leur art et leur culture, et créons les nôtres !

100 000 pas à Bure

Sinon, si vous ne savez pas quoi faire le 7 juin, allez marcher à Bure. Au programme, des randonnées, un rassemblement devant le « labo » puis une chaine humaine. Ne laissons pas enfouir des milliers de tonnes de déchets extrêmement dangereux sans possibilité d'intervention en cas de problème...

Colombe88@laposte.net

Colombe

Partager cet article

Repost 0
Published by front-de-gauche-remiremont
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de front-de-gauche-remiremont
  • Le blog de front-de-gauche-remiremont
  • : Le front de gauche en action sur la circonscription de Remiremont
  • Contact

Recherche