Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 18:20
l'impossible nucléaire

Enfin la fin de l'ère nucléaire ?!!

C'est une bonne, c'est une excellente nouvelle qui vient d'arriver.

L'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) vient de publier un rapport qui stipule que la France pourrait produire la totalité de son électricité à partir d'énergies renouvelables d'ici à 2050. Elle pourrait même produire 3 fois plus d'électricité que nécessaire : 1268 térawatts-heure (TW.h) alors que la consommation estimée serait de 422 TW.h.

C'est que « la France dispose d'un potentiel renouvelable considérable. » explique l'étude qui estime que la production pourrait se répartir ainsi : 63 % d'éolien, 17 % de solaire, 13 % d'hydraulique, et 7 % de thermique renouvelable. Et vous savez quoi ? Cela ne coûterait pas plus cher !

Une étude qui devrait faire avancer un peu les choses, et qui a le mérite de clouer le bec à tous ceux qui traitent les anti-nucléaires de doux rêveurs. A leur décharge, la propagande du lobby nucléaire était jusqu'à maintenant efficace et relayée par tous les dirigeants politiques de l'UMP au PS. Le fait que cette étude ait réussi à sortir montre que les fous du nucléaire perdent de leur puissance. Il faut dire que les casseroles s'accumulent et qu'il est de plus en pus difficile de défendre l'indéfendable : Les catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima, le problème non résolu des déchets, les nombreux accidents, la difficulté voire l'impossibilité technique du démantèlement des centrales et le coût de ses démantèlements évidemment encore impossible à évaluer, mais qui s'annonce déjà pharaonique. Le dernier scandale révélé ce mois-ci, est celui du réacteur de l'EPR de Flamanville, qui apparemment avait un défaut connu depuis 2011, mais qui a tout de même été installé en janvier 2015, et deux autres réacteurs ayant le même défaut ont été livrés à la Chine. Si l'observatoire du nucléaire rend publique la note d'EDF qui prouve que le défaut a été sciemment caché, c'est que décidément le vent a tourné. Tant mieux.

Il reste à prendre les décisions : cap sur l'éolien ! La récente loi sur la transition énergétique manquait cruellement d'ambition puisqu'elle prévoyait encore 50 % de nucléaire en 2050. La ministre de l'environnement Ségolène Royal devrait revoir sa copie maintenant que tout le monde sait que c'est possible.

Reste que même si l'on ferme toutes les centrales maintenant, et que l'on réussit à trouver une solution pour les démanteler, cette folle aventure va continuer à nous polluer pendant des milliers d'années. Il y a déjà eu tellement de dissémination de produits radioactifs partout sur la planète.

Et va-t-on un jour poursuivre tous ceux qui ont pris le risque de choisir le nucléaire ? Des centaines de milliers de morts (près d'un million rien que pour Tchernobyl ), et personne ne se demande qui sont les responsables ? Ceux qui ont décidé de jouer avec le feu et de mettre en danger des millions de personnes, voire la planète toute entière, ceux qui continuent envers et contre tout à promouvoir le nucléaire, à cacher des défauts qui pourraient être fatals, ceux-là n'auraient pas à répondre de leurs actes ?

Nous n'y sommes pas encore, mais les temps changent et cela arrivera obligatoirement un jour.

Pas d'impunité pour les multinationales

Et s'il ne devrait pas y avoir d'impunité pour l'industrie nucléaire, il ne devrait pas non plus y en avoir pour les multinationales. Nous parlions la semaine dernière des négociations du TAFTA, traité de libre échange entre les Etats-Unis et l'Europe. Les traités de libre échange qui se multiplient ainsi un peu partout organisent la toute puissance des multinationales face aux états qui n'ont plus qu'à s'incliner.

Depuis quelques décennies, les fusions et acquisitions des entreprises ont mené à une concentration du capital. Les multinationales de plus en plus puissantes ont réussi à imposer leur volonté aux politiques et à instituer, via notamment ces fameux traités de libre échange, une « architecture de l'impunité ». Les multinationales peuvent violer les droits de l'homme et les droits du travail, dévaster l'environnement, sans être réellement inquiétées.

Quand une catastrophe est trop voyante, comme l'écroulement du Rana Plaza au Bangladesh ou le massacre des mineurs de Marikana en Afrique du sud, les medias en parlent et s'indignent. Et encore la médiatisation n'implique pas toujours la justice, puisque les responsables de l'explosion de Bhopal en Inde n'ont toujours pas été punis. Mais la plupart du temps, les exactions se font dans le plus grande indifférence : La plupart des grandes multinationales contreviennent au simple droit à disposer de moyens de subsistance quand elles pratiquent l'accaparement ou la pollution des terres.

Malgré plusieurs expériences dans les années 1970 et 1990 au sein de l'ONU, il n'existe pas au niveau international d'instrument juridiquement contraignant pour réguler et contrôler les impacts des multinationales. Le 26 juin 2014, le conseil des droits de l'homme de l'ONU a accepté un projet de résolution déposé par l'Equateur et l'Afrique du Sud pour tenter d'instaurer de nouvelles normes internationales. (Devinez quels pays s'y sont opposés ? Les Etats Unis bien sur, mais aussi l'Allemagne et … la France !) Espérons que cette initiative débouche sur quelque chose, mais il est sur que cela prendra beaucoup de temps.

En attendant, certains s'organisent pour résister. En France, un observatoire des multinationales a été créé (www.multinationales.org ) par une équipe qui publiait déjà sur le site Basta ! (www.bastamag.net) Il développe des partenariats avec des organisations similaires à l'étranger (SOMO, TNI, Corporate Europe Observatory, etc..)

Et nous, nous pouvons aller manifester contre les accords de libre échange à Saint Dié à l'appel de l'association ATTAC samedi 25 avril à 14h 30 au pont de la république.

Colombe88@laposte.net

Colombe

Partager cet article

Repost 0
Published by front-de-gauche-remiremont
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de front-de-gauche-remiremont
  • Le blog de front-de-gauche-remiremont
  • : Le front de gauche en action sur la circonscription de Remiremont
  • Contact

Recherche